Poétesse, comédienne et militante, la Syrienne Fadwa Suleiman est une célébrité dans son pays avant de devenir en 2011 une égérie du Printemps arabe. Militante pacifique, elle rêve d’aider à réconcilier les communautés sunnites et alaouites. Elle fait aussi partie des rares personnalités publiques à s’exprimer ouvertement contre Bachar el-Assad dans des messages vidéo largement partagés.

Originaire d’Alep, elle participe à Damas aux manifestations d’artistes et d’intellectuels qui inaugurent la révolte de 2011, avant d’entrer dans la clandestinité et de s’installer dans la ville assiégée de Homs. Elle y est traquée par le régime et doit échapper quotidiennement à la mort.

Elle finit par quitter son pays et arrive à Paris en 2012, où elle obtient le statut de réfugiée politique et poursuit son combat en informant le grand public sur la situation en Syrie. Son oeuvre poétique est traduite en français et elle la fait connaître en organisant des lectures musicales. Elle décède en 2017 des suites d’une longue maladie, âgée seulement de 47 ans.

En hommage à Fadwa et pour continuer de porter son oeuvre poétique, sa sœur Thanaa participe pour la deuxième fois au Salon des auteures.

A l’instar de sa sœur, Thanaa est réfugiée politique. Après avoir fui la Syrie, elle a vécu deux ans au Caire avec son mari journaliste et leur fille Mary. Comme elle le dit en souriant : au moment de leur arrivée en France en 2014, seul leur chien possédait des papiers d’identité… Depuis, toute la famille a appris le français et Thanaa se félicite d’avoir rencontré des amis devenus « aussi proches que de la famille ».

Mary étudie le cinéma à l’université, son père a pu reprendre son métier de journaliste. Thanaa a quant à elle étudié la dramaturgie, mais c’est dans la solidarité qu’elle est désormais active. Elle anime en effet l’association Amaluna (« Notre espoir » en arabe) qui vient en aide aux femmes et enfants syriens et leur permet de reconstruire des lieux de vie – une autre manière de diffuser le message d’espoir et d’humanité de Fadwa.

Bibliographie
SULEIMAN, Fadwa. Le passage. Ed. Lansman, 2013.
SULEIMAN, Fadwa. À la pleine lune : poésie. Ed. Le soupirail, 2014.
SULEIMAN, Fadwa. Dans l’obscurité éblouissante. Ed. Al Manar, 2017.